StyleBoire

Portrait de lauréat : Marie-Joëlle Duchesne, Hôtel Herman

Le vin n’a pas toujours coulé de source pour cette ex-étudiante en histoire de l’art. Certes, Marie-Joëlle a longtemps baigné dans l’univers de la restauration qui a tenu une place prépondérante dans ses années jobines.
« Le vin est venu plus tard, je trouvais le milieu moins accessible », nous confie-t-elle. Le temps a fait son oeuvre et c’est durant son passage à La Salle à Manger que le déclic a finalement eu lieu, « pour les vins nature, surtout ». C’est là qu’elle rencontre ses futurs partenaires, mais elle va prendre son temps. Marie-Joëlle va faire ses recherches, s’abreuver de savoir et d’expériences – jusqu’à New York, d’où elle ne revient qu’en 2013 pour rejoindre la fine équipe de l’Hôtel Herman


Trois mousquetaires et une sommelière 

Marc-Alexandre Mercier, Ariane Lacombe et Dominic Goyet ont ouvert le petit joyau du Mile End tout juste un an avant l’arrivée de Marie-Joëlle, qui prend les commandes de la sommellerie à partir de 2013. La cohésion du groupe fait sa force et le restaurant tire certainement son prestige de sa capacité à travailler les mets en harmonie avec des vins goûtés et choisis de manière concertée par les deux femmes du groupe. C’est cette collaboration, ce processus itératif entre Marie-Joëlle et Ariane qui se trouve ainsi au coeur de l’expérience, du verre à l’assiette (et inversement).


Un amour partagé
De la Buvette Chez Simone, avec qui elle collabore pour le choix des vins et la formation du personnel, jusqu’au client de l’Hôtel Herman, on retrouve chez Marie-Joëlle la même passion du partage. Si elle est à l’écoute des préférences et envies de chacun, c’est pour mieux nous faire découvrir des vins ou appellations peu connus. Écouter la demande. « Conseiller un client sur un vin demande une vraie capacité d’adaptation. » Ce qui ne l’empêche pas de sortir des sentiers battus, y compris dans les accords mets et vins proposés. C’est là le prix d’une émotion qu’elle place au-dessus de quelconques spécificités techniques.

Le souci du détail
La carte est une autre particularité propre à notre sommelière. Une carte minutieuse, principalement d’importation privée, bio ou nature, dont une sélection de cinq vins blancs et cinq vins rouges disponibles au verre et renouvelés chaque semaine. Des coups de coeur qui vont des vins corses à des breuvages oxydatifs de type vins jaunes du Jura ou manzanillas du sud de l’Espagne. Et un souci du détail que l’équipe apprécie jusque dans les très documentées fiches vin du restaurant. La marque du respect pour les producteurs, selon Marie-Joëlle.