BoireStyle

Mixologie : les sirops naturels de 3/4 oz.

Du naturel, de l’artisanal, du local. La mixologie n’échappe pas  à la tendance de fond qui marque les nouvelles habitudes alimentaires. Touché de plein fouet par la déferlante « cocktails », le Québec compte  de nouveaux acteurs pour égayer nos verres tout en les mettant… au vert !

Un peu partout et à divers niveaux, on  relève des indices montrant l’ampleur  du phénomène « cocktails » au Québec : les boutiques d’art de la table et de décoration pour la maison qui se réservent maintenant une section bar ; les bars qui recherchent du personnel capable de surpasser les attentes des clients ; les restaurants qui ont leur propre mixologue pour créer des cocktails signature se mariant à leur carte ; les écoles de cuisine qui offrent des cours de mixologie… Sans oublier tous les salons, expositions et concours reliés à cette expertise.


La qualité, gage de goût.

Parmi des tendances bien ancrées dans le domaine, on peut noter celle des sirops  naturels. Que ce soit à la maison, au bar ou au restaurant, tout le monde est à la recherche du mélange parfait qui saura surprendre. Du cocktail le plus classique au plus élaboré, la recherche du goût passe par celle de la qualité. À cet égard, les  sirops naturels font figure d’ingrédient idéal pour bonifier un cocktail. Au Québec, plusieurs compagnies se sont lancées dans ce créneau, chacune y allant de ses recettes secrètes. 


Parmi elles, ¾ oz. connaît un franc succès depuis ses débuts en 2013 avec son sirop Tonic. En constante évolution depuis son lancement, l’entreprise compte maintenant trois produits à son nom – le Tonic, le Cola et le Ginger Ale –, des produits haut de gamme appréciés pour la qualité de leurs ingrédients et leur excellent goût. 

¾ oz d’élixir de son choix suffisent pour faire passer son cocktail à un autre niveau !



Six questions à Alexandrine Lemaire, cofondatrice de 3/4 oz. 

G&M : Pourquoi choisir  un sirop naturel pour  son cocktail ? 
AL : Le fait de ne pas  utiliser de sirop de maïs  à haute teneur en fructose  ou succédanés de sucre permet vraiment de faire ressortir les aromates présents dans les spiritueux. Le sirop lui-même, de par sa forme, permet aussi de doser l’intensité de la saveur désirée dans le cocktail.

G&M : Qu’est-ce qui qualifie un bon sirop à cocktail ? 
AL : L’utilisation de bons ingrédients et une agréable balance de l’acidité, de l’amertume et du sucré.

G&M : Quel est votre cocktail préféré ? 
AL : Un Old Fashionned agrémenté  d’une griotte, c’est pas mal gagnant !

G&M : Votre resto-bar préféré à Montréal et votre cocktail préféré sur la carte ? 
AL : Le Majestique vient souvent en tête  de liste. Pour leur sélection d’huîtres surtout, et une belle carte de cocktails, sans avoir  un préféré en particulier.

G&M : Avez-vous une recette simple  de sirop que nos lecteurs pourraient s’amuser à concocter à la maison ? 
AL : Je dirais un sirop avec n’importe quelles 
fines herbes ! Ces dernières s’achètent souvent en quantité beaucoup plus grande que ce que l’on a besoin, alors pourquoi pas en faire une infusion ajoutée à un sirop simple. Que ce soit menthe, basilic, thym, romarin… Ils donneront une touche d’originalité à vos futures soirées de mixologue amateur.

G&M : Et une recette avec l’un de vos produits que vous partageriez avec nous ? 
AL : Notre sirop de Ginger Ale Maison est nouveau depuis décembre 2015. Infusé  à base de houblon et conçu à partir de jus  de gingembre pressé à froid, il se rapproche d’une bière de gingembre, tout en étant beaucoup moins sucré et juste assez piquant. Il est un parfait ajout à la vodka dans la recette du Moscow Mule Maison : ¾ oz de Ginger Ale Maison ; ¼ de votre vodka préférée ; 2 à 3 oz d’eau gazeuse ; et le jus d’un quartier de lime. Super rafraîchissant !