Markus Mraz, chef autrichien, élu Cuisinier de l’Année Gault&Millau 2018

A 48 ans, Markus Mraz décroche le graal ou plutôt, le titre de Cuisinier de l’Année Gault&Millau 2018 pour l’Autriche. L’occasion pour nous d’en savoir davantage sur ce surdoué de la cuisine. Par Clémence Rouyer - © David Pan

Jeudi 28 septembre 2017. Vingt-sept ans déjà que “Mraz & Sohn” a pignon sur rue dans la capitale autrichienne. A sa tête, c’est le chef Markus Mraz qui mène la barre. Après avoir décroché trois toques au Gault&Millau en 2008 et le titre de grand de demain en 2012 (« Aufsteiger des Jahres »), il se voit aujourd’hui récompensé du prix le plus prestigieux, celui de Cuisinier de l’Année.
 

Markus Mraz, Cuisinier de l'Année 2018 avec ses deux fils, Lukas et Manuel_© David Pan
Une récompense qui était attendue selon Martina et Karl Hohenlohe, les représentants du guide chez nos voisins autrichiens. « La Wallensteinstraße dans le 20ème arrondissement, n’est pas réputé comme étant le plus beau des boulevards, cependant elle véhicule une vraie empreinte gastronomique. La finesse, l’élégance et la créativité du restaurant « Mraz & Sohn » atteint un niveau exceptionnel. Markus Mraz possède une vraie singularité ce qui constitue, selon nous, un atout qui fait la différence : son savoir-faire, son style unique et sa folie nous régalent depuis des années. Ce titre de Cuisinier de l’Année est donc le fruit d’un long travail. »
 
Pour le chef Markus Mraz, cette récompense est le fruit d’une vraie cohésion. En effet, après avoir ouvert un premier restaurant « Wirtshaus », à la fin de ses études, il décide d’ouvrir deux ans après, un second restaurant, plus grand, « Mraz & Sohn », qu'il lance cette fois-ci  avec ses parents Gertrude et Karl-Heinz. « Recevoir ce prix est un honneur. Je voudrais tout d’abord remercier mes employés ainsi que ma famille sans qui, rien n’aurait été possible. Sans une équipe soudée, nous ne serions pas à ce niveau aujourd’hui. » a-t-il déclaré.
 
Pour les années à venir, Markus Mraz, n'a pas de soucis à se faire. Comme lui, ses deux fils, Manuel et Lukas, épousent le même parcours. Une raison de plus pour continuer à transmettre ce qu’il sait, afin de s’assurer que la prochaine génération prenne à son tour, le relais.