Paul Bocuse

Paul Bocuse, l'homme qui sortit les chefs de leurs cuisines pour en faire des artistes, fut nommé "Chef du Siècle" par G&M.

News image

Si Johnny Hallyday a été pendant cinquante ans la bande-son des Français, Paul Bocuse en était le livre de cuisine, emblème des élites de la gastronomie autant que porte-drapeau bleu blanc rouge et populaire de la fierté nationale.

Paul Bocuse, depuis des décennies et désormais pour l’éternité, incarne ce qu’il y a de plus beau et de plus fidèle dans la transmission d’une culture, d’un savoir-faire, d’une excellence, de cette fameuse exception à la française qui s’appliquait si bien à sa cuisine et à sa maison de Collonges-au-Mont d’Or.

Son aura planétaire est due au moins autant à son talent de cuisinier qu’à sa force médiatique. Celui qui a sorti les chefs de leur cuisine, qui a mis des images sur des noms, qui a initié et représenté le passage de l’artisan à l’artiste a permis aux cinq continents d’avoir à leur tour leurs vedettes de fourneaux.

Combien de grands chefs comme de modestes aubergistes ont raconté leur expérience chez Paul Bocuse comme le plus beau moment de leur vie gastronomique !

Chez Gault&Millau nous avons tous le souvenir récent de ce moment magique d’un Gault&Millau Tour chez lui, où son apparition avait soulevé un frisson général et une standing ovation.

Nous l’avions consacré « Pape de la Cuisine » et Cuisinier du siècle en 1989.

Chez Paul Bocuse, tout était à la fois simple et grand.

Seigneur il a été, seigneur il restera.